RETOUR

Transfert de technologie

Pour fabriquer des médicaments dérivés du plasma

Dans le domaine très spécialisé des médicaments dérivés du plasma, le LFB capitalise sur son savoir-faire pharmaceutique et industriel en développant une activité de transfert de technologie.

 

Une collaboration importante au Brésil

Le premier transfert de technologie est en cours avec la société d’Etat brésilienne HEMOBRAS, depuis 2007. Dans ce cadre, une usine de fractionnement plasmatique est en construction dans le nord du Brésil. Cette usine vise à permettre au Brésil de fabriquer des médicaments essentiels, dérivés de plasma collecté sur son sol.
Des projets de transfert de technologie sont en cours avec des partenaires en Pologne.

Découvrir aussi