RETOUR

Responsabilité sociale

UNE POLITIQUE DE RESPONSABILITÉ ENVERS LES COLLABORATEURS

Les indicateurs de performance sociale constituent une donnée clé du pilotage de l’entreprise pour répondre aux attentes des collaborateurs du Groupe. Le LFB s’engage à pratiquer une politique de responsabilité envers ses collaborateurs.

Dans cet esprit, des accords d’entreprise structurants les relations sociales ont été signés: sur la prévention des risques psycho-sociaux en 2011, sur l’égalité professionnelle hommes – femmes au sein du Groupe en 2012 et en 2015, sur la gestion des emplois et carrières en 2014. En 2017 de nouveaux accords ont été conclus, pour l’insertion des jeunes, la gestion des emplois et des parcours professionnels et sur la mixité des métiers, et sur la qualité de vie au travail.

UNE POLITIQUE VOLONTARISTE D’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES

Une politique spécifique pour l’emploi des personnes en situation de handicap a été initiée en 2012, avec l’objectif à moyen terme que 8% des effectifs en France – directs et indirects – soit constitué de personnes en situation de handicap. En 2017 le taux d’emploi des personnes en situation de handicap au LFB en France, a atteint 5,58%, contre 2,72% à la mise en place de cette politique en 2012. Le handicap ne doit plus être considéré comme un obstacle dans l’expression des compétences et des talents individuels.
Le LFB a donc mis en place des moyens importants pour les collaborateurs atteints de handicap et s’est orienté vers l’amélioration du quotidien professionnel du salarié. Le LFB est partenaire notamment de l’organisme HandiEm qui permet aux salariés de bénéficier d’aides et d’aménagements techniques sur leur poste de travail. Le LFB propose également le PASS CESU Handicap (Chèque emploi Service Universel du LFB) pour ses collaborateurs handicapés afin de leur simplifier et d’améliorer leur quotidien par la mise en relation facilitée avec des prestataires spécialistes du handicap. La RQTH, Reconnaissance de la qualité de « travailleur handicapé », a été valorisée dans tous les secteurs du LFB, et une prime de 700 € a été versée à tout salarié déclarant un handicap. 86 salariés ont déjà bénéficié de cette aide financière.
Le LFB poursuit ses actions dans le domaine du secteur protégé et adapté en développant de nombreuses actions avec des ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) dans plusieurs domaines. Le LFB est l’une des 250 industries du médicament, exemplaire en matière d’achat de prestations dans le secteur du Travail Protégé et Adapté.

 

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE et GESTION DES TALENTS des COLLABORATEURS

Une politique managériale pour favoriser l’égalité de carrières pour les femmes a été mise place dès 2010, permettant ainsi une augmentation de 19% de femmes cadres entre 2010 et 2015 au LFB.

Un programme de Gestion des talents a permis à plusieurs « Key talents » identifiés parmi les cadres du Groupe, de développer leurs compétences grâce à plusieurs outils mis à leur disposition (missions internes, formations …). Depuis 2016 deux campagnes de People review ont été menées au sein du Groupe LFB.

SOLIDARITÉ ENTRE COLLABORATEURS : le DON DE JOURS DE REPOS

La loi du 9 mai 2014* autorise tout salarié français à faire don d’un ou plusieurs jours de repos, pour un parent ayant un enfant gravement malade. La Direction du groupe LFB a décidé d’élargir ce dispositif afin de l’appliquer aussi à un salarié ayant son conjoint gravement malade.

La DRH du LFB a mis en place en 2017, un Compte Epargne Solidarité (CES) permettant à chaque salarié qui le souhaitent, de déposer leur jour de congés ou de RTT (dans la limite de 5 jours ouvrés / an), volontairement de manière anonyme et sans contrepartie. Grace aux dons volontaires des collaborateurs, le LFB a recueilli 84 jours de repos en 2017.

* LOI n° 2014-459 du 9 mai 2014 permettant le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade.